Blog d'un passionné du web (Symfony2, HTML5, Sass, Gulp…)

Mon site freelance
Mon Facebook - Mon Twitter

La version d’eZpublish 6 appelée eZPlateform est enfin sortie

Cela fesait longtemps que l’on attendait cette nouvelle version d’eZpublish. Une première version d’eZpublish 6 désormais nommée eZPlateform. Aurevoir l’ancien noyau legacy qui était toujours présent sur les versions 5.x et bienvenu à la version full-stack full Symfony.

C’est sans plus attendre que j’ai décidé de faire une installation afin voir les choses par moi même. Premier point positif l’installation est rapide et relativement simple. Finie la configuration par le navigateur qui plantait une fois sur deux tant les demandes en ressources mémoire étaient importantes.

Architecture et  développement sur eZPlatform

Après cette courte installation je regarde les sources et je découvre que le dossier ezpublish_legacy (ancien noyau) a bien disparu et que le dossier ‘ezpublish’ a été renommé ‘app’ ce qui conforte dans l’idée que l’on est bien sur un projet Symfony 2. La première chose que je regarde dans la documentation est la gestion utilisateurs et bonne nouvelle elle est gérée de façon standard avec le composant sécurité de Symfony. On va pouvoir enfin utiliser la puissance de Symfony et des ses bundles. Je me pose maintenant des questions sur la création d’extension eZpublish Plateform ou la création de champs customisés (field types). Mais pour l’instant la documentation reste muette à ce sujet. Côté frontend rien de bien nouveau, on peut regretter l’absence d’intégration de Gulp. Mais étant sur un projet Symfony 2 rien de plus simple pour intégrer Gulp, bower & Cie avec Symfony.

Interface d’administration d’eZpublish 6

back office ezpublish6 eZplateform

Côté interface d’administration la nouvelle version est résolument plus agréable et surtout plus moderne. Niveau fonctionnement rien de bien nouveau si on à l’habitude d’utiliser le back office eZpublish on ne sera pas perdu. Petit bémol pour aller créer un nouveau ‘content type’ on tombe d’abord sur ‘Content type groups’ puis en cliquant dans la liste on atteint le bouton ‘Create a content type’. C’est assez peu intuitif (ou alors je ne suis pas très doué) et le breadcrum n’aide pas vraiment…
Pour les contributeurs rien de bien nouveau sauf si l’on souscrit à la version entreprise eZStudio qui promet de nouvelles fonctionnalités (non testées).

En résumé cette version d’ezpublish 6 très attendue semble tenir ses promesses. Il est un peut tôt de mon point de vue pour l’utiliser sur un projet mais cela devrait être possible d’ici une ou deux release. J’ai hâte de voir comment développer des extensions !

17 décembre 2015


Previous Post

Next Post